Kotteri Ramen Naritake – le choix des saveurs

Kotteri Ramen Naritake – le choix des saveurs

Avec ce 4e article, je continue ma rubrique spécial restaurants japonais présents à Paris, ou ailleurs. Tout en restant en France. On n’a pas forcément tous l’argent nécessaire et les moyens de pouvoir se rendre au Japon, par contre se faire un bon petit restaurant de temps en temps si ! N’hésitez pas à me parler de tel ou tel lieu, je me ferai un plaisir d’aller y jeter un œil 😉 Pour l’instant, on reste encore à Paris et ses ramen pour vous faire découvrir Kotteri Ramen Naritake !

Kotteri Ramen Naritake, des ramen où on choisi sa saveur

naritake-1

© Le torii de Gensen

Nouveau restaurant de ramen rien que pour vous ! Cette fois je vous amène au Kotteri Ramen Naritake, non loin de la rue Sainte Anne à Paris. Autant dire que ce restaurant est bien placé une nouvelle fois. J’ai découvert le Naritake par l’instar d’une connaissance. Cette dernière me l’a plus ou moins vendu en expliquant que de nombreuses personnes ayant été au Japon, y retrouvaient les saveurs de là-bas. Cette personne a eu l’occasion d’y aller cet été et trouvait que le goût y était. Et vous devez le savoir maintenant… J’aime tester de nouvelles choses. Surtout si on me donne des avis positifs !

Résultat, sur un coup de tête la semaine passée avec mon chéri, nous nous sommes rendus en fin de journée au Naritake. À noter que le lieu étant assez prisé, comme beaucoup de bons restaurants japonais à Paris, allez-y à des horaires où vous aurez de la chance. Nous étions tôt sur place, un peu avant 19h, et nous avons tout de même attendu dix bonnes minutes. Par contre, en sortant, le monde qui attendait était beaucoup plus conséquent ! Donc prévoyez-bien votre venue. Au moins, côté sympa : on commande avant d’avoir une place assise, résultat, dès qu’une place se libère, on n’a pas à attendre trop longtemps avant d’être servi ! Et puis… Pas trop de difficulté à choisir. La carte ne propose pas énormément de ramen, juste deux ramen que l’on décline.

Un ramen où le bouillon est fait à partir de sauce soja, ou un ramen à partir de pâte miso ! De base s’y trouve aussi une tranche de porc et des pousses de soja et/ou de chou.

Choisissez votre ramen selon vos goût !

© Le torii de Gensen

© Le torii de Gensen

Eh oui, vous l’aurez compris. L’un des points forts de ce restaurant c’est que vous avez le choix. C’est simple, il vous propose deux bouillons de base différents. Mais ensuite, vous pouvez choisir d’avoir un bouillon plus ou moins fort en terme de saveur. Ou alors plus ou moins gras : cela correspondrait à leur façon de cuire les nouilles. Résultat, soit vous choisissez de suivre et vous prenez le classique ramen. Soit vous décidez de le faire un peu plus à votre convenance.

Et ça, c’est le seul restaurant de ramen à Paris que j’ai vu faire. Les autres, éventuellement, demandent la cuisson des nouilles. Ici concernant ces dernières rien de préciser (ou j’ai pas bien vu sur la carte), mais pour le bouillon et le « gras », à vous de choisir. D’ailleurs, à mes yeux j’ai trouvé les nouilles un peu trop épaisses. Étant habituée aux autres, avec des nouilles moins grosses, j’ai eu du mal. Un peu de difficulté à finir le plat, et ventre gonflée après.

Par contre, niveau saveur, effectivement c’est assez fort ! Et ce pourrait être écœurant pour ceux qui n’ont pas l’habitude. Moi j’ai pris le bouillon à base de miso, et on le sentait très bien. Mon compagnon a pris à base de soja, mais il a lui aussi eu des difficultés à finir. Ce n’est pas qu’on a donc été déçu mais on ne s’attendait pas à ça. Curieusement, pour nous, le Naritake ne se trouve donc pas en tête de liste niveau ramen parisien.

Ambiance toute japonaise

© Le torii de Gensen

© Le torii de Gensen

En contrepartie, l’ambiance est là. Petit restaurant pris d’assaut comme je vous le disais. S’y trouve une petite trentaine de places à peine. Une dizaine au comptoir, le reste dans le fond du restaurant par des tables. C’est donc plutôt cosy voir typique des restaurants japonais. On peut voir les chefs travailler facilement et efficacement devant nous. Et comme on commande en avance, le service est très rapide. Néanmoins, lorsque du monde attend, on peut être un peu oppressé si on se trouve au comptoir. Pourquoi ? Car on sent les personnes derrière nous.

Cela ne fait pas du tord au restaurant, mais je dois dire que ça gêne un peu et pousse les personnes à finir rapidement leur plat. Se trouve aussi à la carte des gyoza et autres mets d’apéritifs japonais, que nous n’avons pas tester. Les chefs et sous-chefs s’interpellent en japonais. Et la décoration, sobre mais efficace, nous offre un aperçu du Japon. La note dominante étant le jaune et le brun, avec le bois qui nous entoure. Un bon moyen de rappeler la nature peut-être et le côté traditionnel japonais vu que l’architecture s’y prête. Malgré cette « pression » ressentie vers la fin du repas, on a passé un agréable moment.

C’était copieux qui plus est et niveau tarif, c’est plus que correct. Si ce n’est même peut-être un peu moins cher que d’autres restaurants de ramen à Paris. Les suppléments étant les habituels oeufs, viande, ciboulette et autres ajouts souhaités. Un rapport qualité/prix assez cohérent donc avec le service proposé.

Conclusion

© Le torii de Gensen

© Le torii de Gensen

Vous l’aurez compris, mon avis sur ce restaurant est un peu mitigé. Voire en demi-teinte. Le pourquoi réside dans l’épaisseur des nouilles, le fait qu’effectivement si vous ne le mentionnez pas c’est bien fat et gras. Et pour finir, la pression en fin de repas un peu trop présente. Cela ne me dérange pas forcément, mais on sentait vraiment qu’on ne pouvait pas s’attarder. L’espace étant assez confiné, les personnes se trouvaient à 30cm derrière nous… J’ai pas trouvé cela génial alors que nous, nous avions attendu dehors.

Le service se serait-il laissé dépasser ? Aucune idée. Par contre, les saveurs sont assez fortes c’est vrai. À vous de choisir ce que vous voulez ! Vu le nombre de personnes, il a l’air de bien fonctionner. Pour ma part, je n’y retournerai pas immédiatement, en ayant préféré d’autres déjà présentés. Mais ça reste une bonne adresse pour les amoureux du Japon !

Kotteri Ramen Naritake
31 rue des Petits Champs, 75001 Paris
Métro proche : Pyramides (Bourse, Quatre Septembre)

A priori service non continu : 11h30-15h et 18h30-22h (fermé le mardi)

Pour les suivre : une page facebook, ainsi que leur fiche sur tripadvisor.

0

Articles suggérés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *