Pokémon Ultra Soleil et Ultra Lune

Pokémon Ultra Soleil et Ultra Lune

Pokémon Ultra Soleil… J’aurai mis le temps pour arriver quasiment au bout du jeu. J’ai enfin fini la Ligue Pokémon et je suis donc en pleine quêtes annexes. Il y a un peu plus d’un an maintenant, je vous avais parlé du premier jeu : Pokémon Lune. Il avait fait plutôt grand bruit du fait de sa nouveauté et de ce qu’il proposait. Cette fois on va dire qu’il y a eu un complément au niveau de l’histoire et de certaines fonctionnalités. Je vais essayer de compléter mon précédent article, car il y a quand même quelques redites 😉

Pokémon Ultra Soleil : le même mais avec plus d’ambiance !

logo_ultra_soleil_frVous l’aurez donc compris. Pour ceux qui auraient déjà joué à Pokémon Soleil lors de sa sortie en novembre 2016, vous ne serez donc pas dépaysé. Du moins en partie. En réalité, je me suis surprise à ne pas me souvenir de certaines choses au niveau du scénario. Mais avec raison. Les nuances qu’ils ont ajouté à certains passages, et les ajouts purs et simples à d’autres… Ils sont si bien agencés et avancés qu’on a l’impression (un peu) de redécouvrir le jeu.

Pour les petits nouveaux qui découvrent cette version, là vous avez vraiment une version très complète. Pokémon Ultra Soleil peaufine en effet certaines choses tout en offrant des bonus en plus. Vous en aurez donc pour votre argent ! Et ce n’est pas plus mal. Car quand on sort à nouveau une version dépendant d’une autre, le risque est là de s’ennuyer ferme car rien de neuf. Ici ils ont su s’en sortir Nintendo ! Et pourtant ça partait mal… Au départ j’ai vraiment cru que c’était la même chose… Et puis passée la première île, ça évolue enfin.

Résultat, on se retrouve avec un jeu au dynamisme renouvelé. On repartirait presque de zéro. J’ai cru voir sur Internet que certains trouvaient que niveau difficulté, ça n’avait pas changé. Pour ma part, j’ai au contraire trouvé certains passages un peu plus hard que d’autres. Notamment face à Necrozma, le nouveau gros méchant pokémon (légendaire) du jeu ! Et cela ajoute un peu de piquant à l’ambiance. C’est un peu plus prenant encore.

Des îles mieux reliées entre elles grâce à… du surf sur dos de Démanta !

The Pokemon Company International, Inc.

The Pokemon Company International, Inc.

Oui, vous avez bien lu. Vu qu’on parle de nouveautés et de nouveaux raccords, autant vous parler un peu plus des nouveautés. Et ici pas de spoil car les différentes publicités autour de la sortie du jeu en parlaient parfois. Mais si c’est le cas, je m’en excuse sincèrement ! Et vous les retrouvez également sur le site officiel dédié aux deux jeux.

Mais oui, dans cette mise à jour du jeu, les développeurs ont ajouté le fait de pouvoir surfer à dos de Démanta entre chaque île. Cela n’est pas accessible dès le début, il faut pour cela finir la première île, et ensuite il faut « débloquer » la possibilité d’aller à une île avec ce pokémon (qui n’est pas une pokéMonture, attention, il faudra aller sur une plage et s’approcher d’un Démanta pour cela). Pour le coup j’ai trouvé ça bien fun.

Car en plus de surfer, on vous invite à réaliser des figures, un peu comme du surf en freestyle. Résultat, vous obtenez des points particuliers donnant droit à des bonus dans le jeu : récupération de CT par exemple etc. Autant dire que c’est plutôt intéressant donc ! Notez toutefois que si vous souhaitez surfer, cela vous prendra un peu plus de temps que si vous preniez le ferry, pour rejoindre une autre île. Comptez environ 3 grosses minutes (mais j’avoue ne pas avoir vérifier). Pour moi, ce petit plus est un joli bonus sur Ultra Soleil.

Le bracelet Z évolue tout comme le motisma-dex

© The Pokemon Company International, Inc.

© The Pokemon Company International, Inc.

J’en avais déjà parlé dans mon précédent article, mais le bracelet Z dans Ultra Soleil devient le Super bracelet Z. Pourquoi ? Car il permet d’obtenir d’avantage de cristaux à utiliser sur des types bien précis de pokémon. Mimiqui a ainsi le droit à son propre cristal ! C’est pas plutôt cool ça ?  Pour ceux qui ne sauraient pas à quoi ça sert, c’est ce qui a remplacé si on peut dire ça comme ça, la Méga-évolution.

C’était déjà un plus, mais dans Pokémon Ultra Soleil (et le jeu précédent), plus de méga-évolution mais une capacité à activer une unique fois lors d’un combat. Cette capacité crée à partir d’une capacité une nouvelle plus puissante. Enfin ça, ça évolue aussi dans le nouveau jeu grâce au motisma-dex. Dans Ultra Soleil, si vous faites suffisamment ami-ami avec votre motisma-dex, ce dernier peut vous permettre d’utiliser une seconde fois la capacité Z.

Car oui c’est aussi l’une des mises à jour intéressante du jeu, la relation entretenue avec votre motisma-dex. Plus vous serez proche de lui et plus vous aurez de bonus dont le mostimagogo qui permet d’obtenir des bonus (les motism-aura ressemblant à muscle+ and co) à utiliser en combat. En gros, il peut devenir un bel allié. Donc : des bonus sympa + possibilité d’utiliser deux fois la capacité Z. Et bien sûr l’amélioration du bracelet Z pour plus de cristaux disponibles.

Une quête annexe qui pousse à regarder partout

Totem_Sticker_art_350x350

© The Pokemon Company International, Inc.

Eh oui, cela fait partie des évolutions un peu sympa. Dès la première île vous apercevrez en effet comme des stickers collés sur des murs et tout autre endroits de ce genre. Très vite, l’un des capitaines vous signale en effet qu’il y en a un peu partout (des emblèmes dominant) et que le but est de les collectionner. Mais quel but à cette collection vous direz-vous ?

Eh bien, plus vous trouverez d’emblèmes, et plus vous pourrez obtenir un Pokémon dominant. Oui, ceux-là même que le joueur affrontent à chaque épreuve pour obtenir un cristal Z. Et ils se trouvent vraiment partout ! Il y en a même certain non accessible avant d’avancer un peu plus dans le jeu. À vous de revenir en arrière quand vous obtenez ce qui vous manquait pour y accéder.

En quoi c’est un plus ? Cela pousse les joueurs à regarder et chercher partout. Et c’est intéressant vu qu’on est censé connaître le jeu, là on se retrouve peut-être à explorer des coins auxquels on n’aurait pas pensé. Résultat, on va vraiment partout. J’en ai récolté pas loin de 80. Et certains sont dans des endroits tellement improbables qu’on se prend au jeu de cette chasse au trésor. Et cela aide aussi à avancer dans la bonne direction dans le jeu (un peu comme un guide).

La dimension des Ultra-Chimères prend en profondeur et nous montre… Necrozma !

800-NecrozmaDès le départ presque, on nous montre plusieurs fois sous forme de scénettes, deux personnes en tenue un peu bizarre. Une tenue type cosmonaute. Ces deux personnes, on le comprend vite, semblent là pour étudier la force Z et les auras. Ils se font appeler l’Ultra-commando. De mémoire, ils ne se trouvent pas dans la précédente version. Et pourtant ils font le lien avec l’Ultra-dimension et les Ultra-chimères. Oui, celle-là même qui était un passage-clé du précédent opus.

Ici c’est différent. Elle n’a pas du tout le même rôle, tout comme Solgaléo et Lunala qui n’ont plus du tout le même rôle à jouer. On peut dire que dans les anciennes versions le but réel était de les obtenir et les asservir. Ici au contraire, ils servent à aller dans l’Ultra-Dimension pour nous pousser à aller à la rencontre du « méchant » pokémon Necrozma. Et je dois dire que ce passage est assez badass. Ils ont bien soigné son arrivée, sa mise en scène et le reste !

Niveau attaque, il n’est vraiment pas à en reste, et vous avez intérêt à ruser ! Mais en tout cas, c’est le gros plus de la version Pokémon Ultra-Soleil. À mes yeux il n’y a pas photo, ça monte le niveau d’un cran. Enfin si vous vous y prenez bien, vous serez plus forts que lui lors de sa rencontre. Mais je n’en dirai pas plus ! Et bien sûr ensuite vous aurez le chemin habituel : la Ligue Pokémon qui reste encore et toujours bien sympa.

De nouvelles quêtes annexes pour bien finir le jeu

303C’est là où j’en suis au moment de cet article. J’ai terminé le jeu proprement dit : entendez par là avoir vaincu chaque épreuve et battu la Ligue Pokémon. En somme je suis le Maître d’Alola. Mais là où le jeu est vraiment sympa c’est que la cinématique de fin amène vraiment à quelque chose derrière. Bien au-delà du fameux « end ».

Celui-là même qui indique qu’il faut éventuellement relancer le jeu, dans le simple but d’attraper tous les pokémon qui vous manqueraient encore. Ici, rien de tel. Quand vous relancez la partie cela débloque des quêtes annexes, pour l’instant je n’ai pas tout vu, mais il y en a une en rapport avec les Ultra-chimère et l’Ultra-Commando, et une autre avec la Team Rocket. Enfin, en rapport avec la place Festival et les gêneurs des autres versions. Bref j’ai hâte d’aller plus loin, mais tout comme la précédente version il y a le fait de pouvoir attraper les gardiens des îles.

En gros, c’est un jeu après le jeu principal et Nintendo semble avoir bien améliorer ces dernières ! Des quêtes sympa au gameplay vraiment interactif ! Que demander de plus ? 😀


Si vous aussi vous y avez jouer, n’hésitez pas à donner votre avis ! Moi j’en sors ravie ! 😀 Je trouve qu’il y a eu un chouette renouveau, maintenant… j’attends une éventuelle version sur Nintendo Switch, une toute nouvelle bien sûr ! 😀

0

Articles suggérés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *