Mémoires d’un lutteur de sumo

Mémoires d’un lutteur de sumo

Memoires_d_un_lutteur_de_sumo-Poche
Mémoires d’un lutteur de sumo

Éditeur : Picquier
Collection : Picquier Poche
Auteur : KIRISHIMA Kazuhiro
Genre : roman, biographie
Date de sortie : Janvier 2018 (première parution en janvier 1998)
Prix : 9,00 €

 

Résumé du livre

Il est rare qu’un lutteur de sumô écrive un livre. Celui-ci a été publié par un glorieux ex-ozeki de trente-sept ans, aimé et célébré comme un demi-dieu.
Mais pour gravir un à un les échelons, il lui aura fallu vivre un apprentissage rigoureux : endurer un régime alimentaire à la limite du gavage, supporter un entraînement physique éprouvant et développer une force spirituelle à toute épreuve. Car, « vaincre dans le sumô, c’est aussi se vaincre soi-même ».

Une devise qui a inspiré ces immortels pour une lutte déployée dans un espace qui ne mesure même pas cinq mètres de diamètre et qui ne dure pas dix secondes ! Ce témoignage exceptionnel – enrichi d’un glossaire et d’un long développement sur l’histoire et les techniques propres à ce sport qui confine parfois à l’art – offre au lecteur le privilège de pénétrer par la porte secrète dans le monde du sumô, cet univers énigmatique qui semblait, jusque-là, interdit aux non-initiés.
(Source : site de l’éditeur)

Critique

Je vous l’ai partagé sur la page facebook (eh oui, j’ai crée la page du blog : à retrouver ici), mais depuis quelques temps je me suis pris de passion comme qui dirait pour le sumô. Et ceci grâce à un manga qui sort en France chez Glénat : Hinomaru Sumô. Je vous prépare d’ailleurs un petit article sur le blog qui récapitulera les 11 volumes déjà sortis, mais en attendant rien ne vous empêche d’aller découvrir l’article que j’en ai fait pour Journal du Japon : Hinomaru Sumô, le sport à l’âme guerrière !

Ki1dohyoEn réalité, je m’intéresse au Japon sous toutes ses formes depuis un certain temps, et le sumô en faisait partie. Mais sans aller plus loin, pourtant lors de mon dernier voyage en Novembre, au pays du soleil levant, à la télévision le soir, du sumô passait sur certaines chaines. Même si on ne comprenait pas grand-chose, on ne pouvait s’empêcher avec mon compagnon de regarder avant de dormir. Alors quand j’ai su qu’on avait un manga en cours de parution, j’ai sauté sur l’occasion. Et j’ai tout dévoré !

Au point de découvrir qu’en France, un autre éditeur, Picquier, avait sorti comme un témoignage d’un ancien lutteur de sumô ! Et c’est ce livre ici dont je vais vous parler brièvement. Il s’agit d’un poche, car l’éditeur a ressorti ce dernier cette année. En réalité, cela fait 20 ans que ce titre est sorti. D’après le site de l’éditeur, l’édition semble avoir été revue, et on a la présence de plusieurs photographies qui permettent d’illustrer certains propos de l’auteur.

KIRISHIMA Kazuhiro est un ancien ôzeki professionnel : second grade suprême derrière le grade de yokozuna tant recherché. Autant dire qu’il a réussi à s’élever haut, très haut dans les sphères du sumotori et dans le classement officiel (banzuke). Ici, il revient sur sa jeunesse, avant son entrée dans le monde du sumô, et son apprentissage en tant qu’apprentie d’abord puis professionnel, assez dur. Car malgré une musculature intéressante, il était trop « mince » pour un sumô, le gavage a donc fait partie intégrante de son entraînement, ce qui lui était difficile.

Si vous lisez Hinomaru sumô alors les paroles de cet ancien ozeki, vous parleront et vous permettront de prendre d’avantage conscience du monde du sumô. De leur abnégation, leur dévotion mais leur détermination aussi. Un sport sans nul autre pareil où tout se joue dans un cercle de moins de 5m de diamètre. Pour les autres, ce titre est fait pour vous tant c’est une mine d’information. Au-delà du fait que tout est dit simplement et avec honnêteté, de nombreuses notes agrémentent le récit. Tout à la fin vous retrouverez même les règles de base. Et ce qu’il faut savoir pour bien saisir les enjeux d’un tel art.

Conclusion

Ce témoignage, car il s’agit bien de cela ici, même si on le nomme « mémoires », est très intéressant. Il est également extrêmement informatif, droit, et direct. En découvrant les pensées de cet homme… On revit avec lui ses réussites et ses échecs, ses joies et ses peines. On comprend à quel point certains milieux sont durs et difficile, et pourtant ils offrent énormément à la population. KIRISHIMA Kazuhiro a même réussi à concilier famille et sumô, y puisant de la force et de la volonté.

Bref, si vous vous juste en apprendre d’avantage sur un univers qui nous est totalement étranger… Alors ce titre est pour vous, plongez-y sans modération 😉

0

Articles suggérés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.