Short Love Stories : révélation d’auteurs shojo

Short Love Stories : révélation d’auteurs shojo

short-love-stories-1et2
Short Love Stories

Éditeur : Kana
Auteur : SAKISAKI Io, ARUKO et SHIINA Karuho
Genre : shojo
Date de sortie du 1er volume : 05/05/2017
Nombre de volumes : 2 (en cours)
Prix : 7,45 €


Résumé  (tome 1) :

Yuriko et Takashi sont au lycée. Ils sont secrètement amoureux l’un de l’autre. Mais aucun n’ose faire le premier pas !
Le premier tome de Short love stories démarre avec cette histoire « Un monde rempli de toi ». Elle est suivie de nombreux autres chapitres mettant en scène des histoires courtes inédites en France de Io Sakisaka.

Résumé  (tome 2) :

Retrouvez plusieurs histoires courtes dans le tome 2 de Short love stories signé Karuho Shiina, l’auteur de Sawako.

(Source des deux résumés : le site de l’éditeur)

Critique de Short Love Stories

Cette nouvelle « série » c’est un peu l’une des belles surprises à mes yeux concernant Kana cette année. L’annonce l’a concernant date de Mars, mais j’étais intéressée depuis le début. Obtenir des histoires courtes d’auteurs, hors internet, ou hors Japon, aujourd’hui ce n’est pas simple. Il y a bien quelques exceptions, c’est vrai. Mais souvent on n’obtient pas ces œuvres de jeunesse. Ici Kana a décidé de sortir toutes les histoires courtes des auteurs shojo fétiches de son catalogue. Cela veut dire qu’on aura droit à plusieurs recueils.

On a ainsi droit à trois d’entre eux pour le moment. Deux sont déjà sortis, le troisième sortira en Septembre. Mais au vu de ce qui est indiqué à la fin de chaque volume, les trois autres semblent déjà bien préparés ! Ainsi, on débute avec SAKISAKA Io, auteure de Strobe Edge ou encore Blue Spring Ride. On continue avec l’auteure de Sawako, à savoir SHIINA Karuho et on enchaîne avec ARUKO qui est connue chez nous pour Mon Histoire. Mais à voir la liste, un autre recueil leur sera encore dédiée à chacune.

Résultat : une petite dizaine d’histoires courtes pour chacune à se mettre sous la dent !

Ce qui est agréable avec ces one-shot, c’est qu’on peut découvrir le trait initial de chaque mangaka. Pour certaines, le dessin a vraiment beaucoup évolué. Je pense notamment à SAKISAKA Io. La première histoire, Un monde rempli de toi, rend le coup de crayon de l’auteure quasi méconnaissable. Alors qu’aujourd’hui il est fin, très expressif et assuré, là on sent nettement que l’auteur se cherchait encore et était influencée par les codes de l’époque. On dirait une toute autre personne. Niveau narration cela change un peu, mais on reconnait déjà parfaitement sa manière d’exprimer les pensées des personnages.

La façon en effet qu’elle a de nous offrir les pensées d’un peu tout le monde afin de les regrouper ensuite… D’amener véritablement ses personnages à se remettre en question, à réfléchir par eux-mêmes… Et on ressent la spontanéité des personnages, ceci alors même que toutes les nouvelles ne sont pas forcément positives.

Pour SHIINA Karuho, on sent que le coup de crayon est déjà proche de Sawako. On le voit aux sourires des personnages, aux coiffures de certains aussi et malgré nous on repère déjà quelques caractères semblables également. On sent que l’auteure s’est véritablement fait la main avec ces histoires courtes. Mention spéciale à mes yeux sur l’histoire En devenir voire aussi Le champ de pissenlit. On y ressent toute la maladresse des héros, mais aussi tout le potentiel graphique de l’auteure, la gentillesse et la bienveillance en prime.

D’ailleurs niveau graphisme, c’est bien la dernière, Le champ de pissenlit, qui se rapprocherait le plus de son trait actuel. Mais pour le reste, les expressions se mettent déjà en place sur les visages de ses personnages, et dans leur regard, ce qui fait tout le potentiel de l’auteure aujourd’hui. Le reste est quant à lui fluide.

Conclusion

En somme, j’ai pris plaisir à découvrir toutes ces nouvelles. Elles ne s’égalent pas toutes, loin de là, mais à l’instar de YAZAWA Ai et ses œuvres de jeunesse, beaucoup d’auteures sont passées par de menus succès. Et en définitive, aujourd’hui elles nous offrent à tous d’agréables moments. Je ne suis plus une lectrice de shojo aussi assidu qu’auparavant peut-être. Pourtant, en découvrant ces différentes histoires, j’ai été nostalgique. Je me suis pris à espérer avec les héroïnes. Et je me suis dit que dans ce monde tout n’était peut-être pas perdu si on faisait l’effort d’offrir un peu d’amour autour de soi.

Oui, un peu guimauve peut-être me direz-vous, mais ces recueils sont juste beaux à eux-seuls. Un moment hors du temps. Parfois se laisser juste porter par d’heureux sentiments, quand notre quotidien ne l’est pas forcément, cela réchauffe et fait du bien. Un esprit dans un corps sain, c’est aussi de cette façon qu’on y parvient. En lisant des titres qui nous laissent un véritable sentiment de paix. Je recommande donc chaudement Short Love Stories.


Et vous ? Si vous les avez lu, quelles histoires vous ont transportés ?

0

Articles suggérés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.