Radiant : un shonen français qui décoiffe !

Radiant : un shonen français qui décoiffe !

radiant-1to7Radiant
Éditeur : Ankama
Auteur : Tony Valente
Date de sortie du 1er volume : 04/03/2013
Nombre de volumes : 7 (en cours)
Prix : 7,95 €

 Résumé :

Seth est un aspirant sorcier de la région des Pompo Hills. Comme tous les sorciers, c’est un  » infecté  » : un des rares êtres vivants ayant survécu au contact des Némésis, ces créatures tombées du ciel qui contaminent et déciment tous ceux qu’ils touchent. Son apparente immunité lui a fait choisir une voie qui lui semblait toute désignée : devenir Chasseur et combattre les Némésis, mais surtout trouver le Radiant, leur berceau présumé.

(source : site de l’éditeur)

Critique de Radiant :

Au début, certains ont dû se dire que Radiant était peut-être l’énième nouveau manga français à surgir dans nos contrées. Mais je pense que beaucoup, comme moi, ont dû se laisser séduire par le titre. Pour ma part, je suis sous le charme, c’est indéniable ! Dès le premier volume, l’univers est posé. Un monde où des bestioles tombées du sol infectent les humains.

Une part d’entre eux se retrouvent donc condamnés, à subir une sorte de contre-partie pour vivre, parfois même physique, à l’instar du héros qui possède des cornes. D’autres encore ne s’en remettent jamais. Dans ce contexte, on voit très vite au final plusieurs clans, les humains (sans « don »), les sorciers (ceux qui osent utiliser le fantasia, sorte d’aura ambiante où puiser une énergie phénoménale), des « soldats », les thaumaturges avec un pouvoir unique et redouté de tous mais qui font respecter la justice.

Et depuis récemment on a même affaire à des chevaliers-sorciers. Des humains utilisant la fantasia différemment avec un code proche de la chevalerie, type Arthur et la table ronde ! D’ailleurs, une référence à Merlin l’enchanteur y est très flagrant. Résultat, vous obtenez un monde assez unique. Dans celui-ci toutes les villes ou les campagnes ne se trouvent pas forcément sur la terre ferme, certaines se trouvent sur des îlots volants. En gros, le monde créé par Tony Valente est extraordinaire.

Car oui, cet univers unique avec une géographie et une faune et flore atypique, c’est bien ce qui séduit en premier. Bon, pas tout à fait, j’avoue que le héros lui-même et celle qui semble l’avoir élevé, Alma, envoient du feu du dieu dès le départ et sont donc super attachants ! Elle, avec son caractère enflammé mais droite et fière, Seth pour son innocence parfois trop prononcée, à la maladresse indéniable mais au grand cœur et surtout au courage totalement dingue.

Et à ce dernier va se greffer trois autres personnages qui, très vite, prennent leur place et vous obtenez un petit groupe particulièrement tordant. L’histoire est simple : Seth cherche à trouver la trace du Radiant. Il estime en effet que tous les maux que subissent les personnes autour de lui sont dû à ce Radiant. Ce qui semble à l’origine des Némésis. Mais voilà, les indices sont minces. Résultat, afin d’obtenir plus d’informations, il va s’embarquer dans une sorte de guilde un peu loufoque où il va également apprendre à maîtriser le fantasia, avant de se faire embarquer dans des missions plutôt dangereuse mettant en jeu son intégrité.

Mais voilà, c’est à travers ces missions qu’on en apprend plus sur ses propres origines, lui qui ne semble pas avoir de réels souvenirs de son enfance. Et ça n’en devient que plus passionnant tome après tome ! Tony Valente distille petit à petit ses réponses, le tout avec un coup de crayon particulièrement sûr et attirant. Et surtout il met en place des « méchants » qui ont un intérêt vraiment sympa. Son dessin est si proche d’un mangaka japonais que la série est publiée au Japon où elle a reçu un bel accueil. Pas étonnant, surtout avec une histoire qui devient de plus en plus passionnante.

Conclusion

Si vous cherchez un shonen français qui décoiffe, je vous conseille fortement Radiant. Je crois que Dreamland est pas mal aussi, mais je ne la lis pas malheureusement. Mais Radiant a pour le moment peu de volumes de sortis. Les héros sont travaillés et ont des personnalités dans lesquelles chacun peut se retrouver. L’action est bien présente et très pertinentes. L’exploitation de l’univers et de la fantasia reste cohérente et même passionnante. On est curieux, tout comme le héros face à ce qu’on nous apprend. Et surtout on prend plaisir à découvrir chaque revers de la médaille concernant des personnes infectées !

Bref, foncez vite découvrir cette pépite ! Moi j’attends déjà le prochain avec impatience 😉

0

Articles suggérés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *