UNE de l'article sur l'anime Ao Ashi - Playmaker sur Crunchyroll
Animation,  Séries d'animation

Ao Ashi – Playmaker ou la compréhension du football

Description

Format original : Manga
Studio d’animation : Production I.G.
Diffuseur : Crunchyroll
Réalisateur : SATŌ Akira
Œuvre originale : KOBAYASHI Yūgo
Character-design : KAWAMURA Toshie, YAMAGUCHI Asuka et NAKATAKE Manabu
Structure scénaristique : YOKOTANI Masahiro
Date de diffusion de l’anime : Printemps 2022 (débutée en avril)
Genre : sport, tranche de vie
Série en cours avec 9 épisodes.

Résumé / Synopsis

Ashito Aoi vit dans la préfecture d’Ehime, dans le sud du Japon. Il est le meilleur joueur d’un club de football ordinaire. Le jour où ils perdent le tournoi intercollèges, Ashito croise la route d’un homme qui l’a observé. C’est Tatsuya Fukuda, l’entraîneur des jeunes de la J-League du Tokyo City Esperion FC. À la recherche de talents pour constituer la meilleure équipe du monde, il propose à Ashito de le rejoindre à Tokyo.
(Source : Crunchyroll)

Critique de l’anime de Ao Ashi – Playmaker

Pour ceux et celles qui me connaissent un peu, vous n’êtes pas sans savoir que les mangas ou anime sportifs c’est un peu ce que j’adore et aime regarder. Résultat, quand j’ai su qu’en France, on allait avoir de nouveaux mangas sportifs autour du football, j’étais aux anges. Et le premier en date ce fut Ao Ashi – Playmaker, à retrouver chez Mangetsu, et dont je compte bien aussi faire un petit billet sur le blog.

Image tirée de l'anime de Ao Ashi - Playmaker
©小林有吾・小学館/「アオアシ」製作委員会 / Production I.G / nhk.TV

Alors quel ne fut pas mon plaisir quand j’ai appris qu’il y aurait une version animée ! Donc, vous l’aurez compris, la série en question est arrivée sur Crunchyroll, pour ce printemps 2022. Actuellement, l’anime en est à 9 épisodes, et il est plutôt fidèle au format original. Pour ceux qui liraient le manga à côté, l’épisode 9 se positionne au niveau du volume 5, sur les 9 sortis.

On suit donc le quotidien de Ashito Aoi, un ovni dans le milieu du football. Je m’explique, ce garçon, est passionné depuis l’enfance par le ballon rond. Depuis le moment où son grand-frère lui a appris les rudiments de ce sport international. Dans l’esprit d’Ashito, c’est ultra simple : il veut marquer des buts, encore et encore, il souhaite devenir le meilleur attaquant au monde. Sauf que cela crée quelques soucis auprès des clubs qu’il rejoint : il joue beaucoup trop perso, alors même que sa technique n’est pas au top.

Mais qu’à cela ne tienne, au collège, il finit par tomber sur une équipe l’acceptant, et il s’épanouit alors. Un peu impulsif sur les bords, il ruine la possibilité de son collège de passer un cap dans un tournoi. Mais il fait alors la rencontre d’un coach d’U18 (une équipe formant les professionnels de demain), Fukuda, qui l’invite à passer des détections à Tokyo. Il semble avoir repéré un potentiel chez le garçon.

©小林有吾・小学館/「アオアシ」製作委員会 / Production I.G / nhk.TV

Ashito, qui n’a pas une famille roulant sur l’or, hésite à y aller, mais finit par le faire, encourager par son frère et c’est une véritable claque qu’il se prend. Il veut jouer avec les autres joueurs, ayant senti une véritable effervescence à côtoyer d’aussi bons joueurs. Plutôt dans la moyenne, et rempli de lacunes techniques, il finit par se faire recruter, mais très vite un mur s’offre à lui. Il va devoir se mettre à niveau, et fissa s’il souhaite rester au sein des U18 qu’il a rejoint, ceux de l’équipe de L’Esperion.

Dès lors, entouré de Tachibana et Otomo, deux autres adolescents recrutés comme lui, et des autres promus, Ashito Aoi découvre l’essence même du football : la stratégie, la tactique, la technique, le mental… Bref, tout ce qui fait un bon joueur, et le moins qu’on puisse dire c’est que son avenir n’est pas si tracé que cela puisque les entraînements sont durs !

Je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler, et ne pas m’avancer par rapport au manga. Dans ce billet on traite de l’anime, mais l’animation est réellement soignée. On ne pouvait pas s’attendre à autre chose vu qu’il s’agit de Production I.G. aux manettes comme studio derrière : doit-on le présenter d’ailleurs ? Il a notamment réalisé L’Attaque des Titans, mais pas seulement. L’animation est fluide, et efficace, on ressent l’intensité qui est propre à la série, et on sent surtout toute l’expressivité du personnage principal Ashito Aoi. Car ce garçon est réellement un livre ouvert. Il n’est pas très fute fute car il a besoin qu’on lui explique clairement les choses, mais il en veut, et parfois trop, voire de façon maladive.

©小林有吾・小学館/「アオアシ」製作委員会 / Production I.G / nhk.TV

Les phases de jeu, liées à un match de football, sont bien représentées et surtout réalistes. C’est bien ce sur quoi je voulais me poser : cet anime est réaliste. On est loin des anime sportifs à la Kuroko’s Basket et des techniques un peu surréaliste, ou encore à la Olive et Tom, qu’on connait tous et pour lequel on peut faire une comparaison. Ici on est dans du réalisme : les explications techniques sont claires, nettes, et réelles, le fait que notre héros est un don lié à la vue, aussi, car cela arrive, rarement mais cela arrive. Par ailleurs, pour le comprendre, de nombreuses anecdotes footballistiques sont énoncées par-ci par-là en exemple. Bref cet anime met le football, le vrai, en avant et de la plus simple des manières.

Ashito Aoi, de par ses lacunes, doit réapprendre certaines bases du football et on nous explique pourquoi cela a son importance. C’est ce qui est intéressant ici, l’anime est passionnant car riche en information et parce que le chara-design respecte aussi le manga : on se prend au jeu (désolée pour le jeu de mots). La musique est suffisamment dosée pour ajouter ses petites touches par-ci par-là et l’opening est plutôt cool. L’ambiance générale de la série est égale et tient la route, une bonne pioche donc !

Opening de l’anime Ao Ashi – Playmaker – ©小林有吾・小学館/「アオアシ」製作委員会

Conclusion

En définitive, même si l’anime de Ao Ashi – Playmaker continue, je le recommande sans hésitation aux fan d’anime sportifs, et à ceux plus spécialisés, de football. Personnellement, j’aime le foot de base. J’en ai même fait dans une équipe féminine, donc un anime sur le sujet ça m’intéresse forcément. Mais cela aurait pu être mal réalisé ou mal géré, et peu intéressant. Ici je ressens une certaine envie à voir Ashito Aoi se remettre à niveau… Voire à découvrir le vrai côté de ce sport. Bref, je ressens une véritable émulsion. Rien que pour cet aspect, j’invite les autres à regarder cet anime, en cours de diffusion : un épisode chaque samedi.

N’hésitez pas à donner votre avis sur l’anime si vous l’avez vu ! Je souhaite échanger avec vous 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.