Les enfants de la Mer, la brise marine

Les enfants de la Mer, la brise marine

Affiche du film Les enfants de la MerLes Enfants de la Mer
Format : film
Studio d’animation : Studio 4°C
Réalisateur : WATANABE Ayumu
Musique : Joe HISAISHI
Direction sonore : KASAMATSU Koji
Character Design : KONISHI Kenichi
Oeuvre originale : Kaiju no Kodomo de IGARASHI Daisuke
Genre : Animation, Aventure, Fantastique
Date de sortie (France) : 10/07/19

 

Synopsis du film

Ruka, jeune lycéenne, vit avec sa mère. Elle se consacre à sa passion, le handball. Hélas, elle se fait injustement exclure de son équipe le premier jour des vacances. Furieuse, elle décide de rendre visite à son père à l’aquarium où il travaille. Elle y rencontre Umi, qui semble avoir le don de communiquer avec les animaux marins. Ruka est fascinée. Un soir, des événements surnaturels se produisent.
(Source : Eurozoom)

Critique de Les Enfants de la Mer

Affiche du DVD de Les Enfants de la Mer

© by 4°C /

Et voici le dernier article sur les film d’animation japonaise de l’été ! Avec Les Enfants de la Mer j’aurai donné mon avis sur chacun d’entre eux. On aura donc eu droit à 4 films cet été, et curieusement je termine avec le premier sorti en salle. Car il est sorti le 10 juillet.

Pourtant vous pouvez encore le voir dans certains cinémas (en région parisienne mais en province aussi). Pour cela il vous suffit d’aller sur la page facebook du film ou sur celle d’Eurozoom le distributeur, et vous y trouverez l’image récapitulant les cinémas qui prennent encore le temps de le diffuser. Et ce serait dommage de ne pas en profiter. 

Ce film était présenté au festival d’Annecy où il a reçu un bon accueil. C’est d’ailleurs le seul film japonais de l’été ayant été adapté non pas d’un roman, comme la plupart, mais d’un manga ! Ce dernier avait été publié à l’époque en France chez Sarbacane, aujourd’hui a priori difficile à trouver voire même en arrêt. Le titre ne semble en effet plus au catalogue de l’éditeur (non spécialisé dans les mangas).

Autrement, pour parler un peu plus de film, pour moi je suis très mitigée. Je comprends le fait que nombre de spectateurs aient pu l’aimer. Visuellement il est en effet magnifique, les couleurs, la texture de l’eau… Tout est très attirant et intrigant, même les expressions du visage des personnages !

Enfants de la Mer image 1

© by 4°C /

Ces derniers ont d’ailleurs un aspect bien particulier, et on remercie le travail du character-design qui a fait un sacré boulot de ce côté ! C’est vraiment très fidèle au manga original et c’en est d’autant plus troublant. Musicalement c’est absorbant et on est en immersion totale grâce au travail de Joe HISAISHI.

Mais au niveau scénaristique, c’est là où pour moi cela pêche un peu… Enfin, j’ai du mal à m’y retrouver. Disons que durant 1h30 c’est plutôt chouette et mystérieux, on est captivés, vraiment. Mais dans le dernier quart d’heure, là ça part dans un capharnaüm philosophique un peu, ça m’a un peu perdue. Et puis cela s’arrête ainsi ensuite… Certes je comprends un peu le message derrière, mais de base j’ai du mal avec ce qui est trop réfléchi et abstrait. Donc peut-être est-ce pour cela que je n’arrive pas à me décider sur si j’ai aimé ou pas. Après on a face à nous une jolie fable écologique et sur la sauvegarde des océans, c’est indéniable et je valide. Mais la manière dont tout est amené jusqu’au verdict final… Je ne sais pas, un peu troublée peut-être.

L’histoire est même bien amenée : on comprend bien vite que Ruka se sent seule, au sein d’une famille un peu éclatée, et qu’elle se sent en affinité avec Umi et Sora.

Les Enfants de la Mer - Image 2

© by 4°C /

Elle passe un été hors du temps et on ne peut que comprendre cette envie et cette volonté d’être différent. Mais la fin m’a beaucoup trop déstabilisée.

Conclusion

Vous l’aurez compris : pour moi c’est ni bon ni mauvais comme film. Pourtant il reste hors du lot ça c’est indéniable, je ne peux pas le nier ! Je ne l’ai néanmoins pas détesté, ça j’en suis sûre car sinon je l’aurai dit dès le début. Non c’est juste que je ne m’attendais pas à cette évolution dans l’intrigue et donc… Je reste un peu sur ma faim je dirai. 

Le reste du film était tellement beau et poétique, que quand cela a été plus loin, j’ai juste été perdue, mais au vu du sujet, il fallait peut-être s’y attendre. En somme, il faut juste se laisser transporter et ne pas réfléchir. Juste profiter 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.