Les enfants du temps, Makoto Shinkai en approche

Les enfants du temps, Makoto Shinkai en approche

Affiche de Les enfants du temps
Les enfants du Temps
(Weather Child: Weathering With You)

Format : film
Studio d’animation : CoMix Wave Inc.
Réalisateur : Makoto SHINKAI
Thème musical : RADWIMPS
Direction artistique: Atsushi TAMURA
Character Design : Masayoshi TANAKA
Oeuvre originale : Tenki no Ko de Makoto SHINKAI
Genre : Amitié, amour, romance, fantastique, légende
Date de sortie (France) : 8 Janvier 2020 (année de diffusion 2019 au Japon)

Synopsis/Résumé

Hodaka est un lycéen qui habite sur une île. Il décide un jour de s’installer à Tokyo et pour subvenir à ses besoins, il trouve un travail de rédacteur pour un magazine qui parle d’occultisme. Bizarrement, depuis qu’il a commencé, il ne cesse de pleuvoir… Un jour, il rencontre une jeune femme, Hina. Elle vit seule avec son frère suite à certaines circonstances mais elle prend malgré tout la vie du bon côté. De plus, Hina a la capacité d’empêcher la pluie de tomber et de faire partir les nuages.
(Source : Icotaku)

Critique de Les enfants du temps

Image tirée du film Les Enfants du Temps

©2019 TOHO CO., LTD. / CoMix Wave Films Inc. / STORY inc. / KADOKAWACORPORATION / East Japan Marketing & Communications, Inc. /v

Oui, j’ai mis un bon mois et demi à donner mon avis sur ce film et pourtant ! Je l’ai vu la première semaine de sa sortie, pas très loin de chez moi : dans un cinéma de banlieue et la salle était plutôt remplie. Ce qui entre nous, fait vraiment plaisir. D’autant qu’une collègue ne l’a vu que la semaine dernière et… curieusement, bien que cela faisait un mois déjà, la salle, certes petite, était comble !

Eh oui, même plus d’un mois après, vous pouvez encore trouver ce film dans certains cinéma. Et les spectateurs continuent d’y aller. Ce que j’aime beaucoup comme idée. Car le film est vraiment chouette. Je sais, je vous vois venir vous les déçus, qui souvent avez l’impression de voir une pale copie après Your Name. Mais pour moi ce n’est pas le cas. Certes, on peut avoir cette impression de redite : un quotidien réaliste et classique, une touche de fantastique, une catastrophe à venir suivant les choix réalisés, un “couple”… Et RADWIMPS une nouvelle fois côté bande-son.

Mais pour moi c’est bien différent. J’ai apprécié, vraiment. Je l’ai trouvé tout aussi beau et touchant que le précédent, Your Name, vraiment exceptionnel. Les personnes en attendaient donc beaucoup, forcément. Mais moi, aucune déception. J’ai pris plaisir à découvrir le quotidien de cet ado fugueur Hodaka, la façon dont il s’y prend, la représentation très fidèle de Tokyo…

Hina et Hodaka dans Les Enfants du Temps

©2019 TOHO CO., LTD. / CoMix Wave Films Inc. / STORY inc. / KADOKAWACORPORATION / East Japan Marketing & Communications, Inc. /v

Ses rencontres avec les membres du magazine d’occultisme, Hina et son frère et leurs interactions tous ensemble. C’était vraiment fluide à l’écran, très familial et accessible.

Au final, le fait qu’Hina puisse faire fuir la pluie, ce n’était qu’un prétexte car le sel du film ce sont les relations entre tout ce monde-là, leur évolution, leurs choix, leurs envies, réussites et les ratés. Des personnes du quotidien comme on en trouve autour de soi. Et en même temps, toute cette pluie, c’est parfois pesant et inquiétant. Savoir qu’une frêle jeune fille peut y remédier, tout en ayant un avenir incertain… Je trouve ça beau, à l’instar de certaines légendes qui sont faites pour cela. La joie sur leurs visages, leurs espoirs et leurs découvertes, c’est touchant, tout simplement. Et pourtant cela met en avant certains travers de notre époque.

Car oui derrière on distingue le message alarmiste et écologique, mais comme le dit une vieille dame durant le film, certaines choses n’auraient jamais dû êtres faites. Je ne spoile pas, donc je ne donne pas le pourquoi mais si vous l’avez vu, vous comprendrez ce passage. Et le fait d’avoir ajouté de façon discrète, là aussi vous vous en rendrez compte assez facilement, les personnages de son précédent film, ça ajoute au reste ! Bref, pour moi c’est un bon film à voir. Ce serait dommage de passer à côté.

Conclusion

Vous l’aurez compris mais pour moi c’est gagné 🙂
Ce dernier film de Makoto Shinkai tient ses promesses, peut-être pas comme celles que pouvaient attendre les fan de Your Name, d’autant que le réalisateur a mis du temps à le faire, mais il fait beaucoup plus que le job pour moi. Le petit bémol provient peut-être de la bande-son, peut-être pas forcément bien placée au bon moment, mais certaines m’ont fichu les frissons.

Après, personnellement je l’ai vu en VF car le cinéma à côté de chez moi ne propose pas de VO encore, et je n’ai pas trouvé le doublage plus dérangeant que cela, donc je dirai qu’en VO les frissons sont peut-être plus présent ? En tout cas si vous l’avez raté, foncez voir si votre cinéma le propose encore, et autrement… Attendons-donc la sortie en DVD/BR ! 😀
Et si vous souhaitez suivre le film, voici le site officiel japonais.

2 responses to “Les enfants du temps, Makoto Shinkai en approche”

  1. J’ai aussi beaucoup aimé <3

    • Gensen dit :

      Il est vraiment frais je trouve ! et même en VF ça passe très bien ! 🙂 je ne sais pas si tu l’as vu en VO ou non, mais je l’ai trouvé vraiment égal de bout en bout, les personnages sont vraiment attachants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.